Le blog de Boost
Les actualités de Boost

WEBINAR SugarCRM – juillet 2011

Le 29 juin 2011, 17:26 par Adeline Ventrone

SugarCRM en mode SaaS by BOOST Cloud – Inscrivez-vous au webinar: le 20 juillet à 11h00 (durée: 30mn)

SugarCRM et BOOST Cloud, un duo qui fonctionne bien…
SugarCRM: solution de CRM - web 2.0 - very intuitive, flexible et ouverte! Leader mondial des solutions CRM Open Source (et challenger de Salesforce.com), portées avec beaucoup de succès par cette équipe surprenante de Cupertino (Californie – US).

BOOST Cloud : fournisseur d’infrastructures Cloud et SaaS, intégrateur de solutions CRM, depuis 10 ans. Cette équipe « booste » le déploiement de SugarCRM en France et en Suisse, grâce à son expertise en conduite de projet CRM de A à Z couplé à son savoir faire en hébergement de logiciels et leur mise à disposition en mode SaaS.

Une belle solution est née: l’accès en ligne (anytime, anywhere, any terminal!) à SugarCRM au travers du Bureau Virtuel de BOOST.

Dans son prochain webinar du 20 juillet à 11h00, BOOST présentera cette solution de façon pratique et pragmatique afin d’expliquer sa pertinence et simplicité au plus grand nombre. Slideshow, démo et FAQ. Inscriptions à webinar@boost-cloud.com



BOOST Cloud Partner Program, un écosystème ouvert…

Le 29 juin 2011, 16:07 par Adeline Ventrone

BOOST déploie un véritable programme de partenariat depuis le début de l’année 2011.
La SSII « nouvelle génération » du Cloud Computing souhaite intensifier son élan de croissance en collaboration avec son réseau de partenaires.

Le dispositif au service du réseau est piloté par Ruud Hartmanns, Channel Manager :
- sessions de présentation du programme aux partenaires dans les grandes villes
- accès personnalisé à l’espace en ligne (Bureau Virtuel Boost) pour la documentation commerciale
- l’équipe d’ingénieurs commerciaux de Boost et ses agences pour l’assistance commerciale terrain
- une newsletter dédiée aux partenaires
- des webinars réguliers pour la présentation des services et des échanges
- des contrats cadres avec rémunération motivante pendant toute la durée du contrat client
- etc.

La notion d’écosystème (James Moore http://en.wikipedia.org/wiki/James_F._Moore) n’est pas neuve, pas plus celle de « coopétition » qui régit souvent les relations entre acteurs d’un même écosystème. Mais il est évident que cette notion se situe au cœur même du Cloud computing, qui se fonde pareillement sur la notion de partage, déclinée en mutualisation ou en collaboration. Plus qu’une mutualisation des ressources (IAAS), c’est un véritable partage des compétences (PAAS) que propose également le Cloud computing. Là où les standards jouaient auparavant un rôle structurant pour les écosystèmes, le facteur différenciateur résidera davantage dans la capacité des acteurs à constituer des environnements ouverts et collaboratifs, de façon à assurer la densité de l’offre de services.

Le modèle du Cloud computing est et sera de plus en plus choisi par les entreprises françaises. Les différents types de partenaires de BOOST (intégrateurs, éditeurs de logiciels, consultants, agences de communication, VAR, etc.) souhaitent coupler leurs prestations à forte valeur ajoutée à celles d’un fournisseur Cloud robuste et pérenne. BOOST les rassure avec 10 ans d’expérience en tant que « pure player » et un SLA (Service Level Agreement/ Taux de Service Contractualisé) de 99,9 %, dont jouissent quotidiennement les 300 clients fidèles et les 10000 utilisateurs des services en ligne.

Vous vous intéressez à ce programme ? Contactez Ruud Hartmanns partenaires@boost-cloud.com



LES FACTEURS CLES DU REFERENCEMENT

Le 29 juin 2011, 15:01 par Adeline Ventrone



Par Christophe BENOIT, agence web Tyseo
Création de site internet à Annecy et référencement de sites web
 
Qui ne souhaite pas être premier sur Google ? Discipline fortement empirique, le référencement est l'art (comprendre "art" dans le sens "travail de l'artisan") de positionner de façon visible un site web sur un ensemble de mots et expressions clés. Et pour y arriver, la recette à appliquer est toute simple et connue de tous : avoir un site web bien conçu (à la fois pour les outils de recherche et pour les humains), apportant une vraie plus value et disposant d'un maillage de liens solide avec le reste de l'internet. Sauf qu'entre les belles déclarations et la réalisation effective d'un bon référencement, il existe un fossé, que dis-je un gouffre...

Entre les moteurs de recherche qui modifient les critères de classement (300 chez Google) et les concurrents qui peuvent entamer des actions de référencement, dur dur de se faire une place parmi les premiers. D'autant plus que les tactiques à mettre en place pour être visible dans Google et compagnie sont variées et variables selon le type de site web, le secteur d'activité, la concurrence... et malgré ces différences, il existe un ensemble de points qui contribuent favorablement au référencement.

Les facteurs on-site
Il s'agit des optimisations internes au site web. Ce sont les plus simples à réaliser dans le sens ou les parties concernées sont bien identifiées. Le travail de référencement sur le site se divise en 2 types de tâches :
- Les optimisations techniques qui vont favoriser la compréhension du site web aux moteurs de recherche en rendant unique les pages web, en facilitant le travail de recherche, de découverte et d'indexation du contenu. Visuellement, les impacts sont minimes. Par contre, lorsque l'on regarde de plus près, les évolutions peuvent être très importantes. Modifications sur le serveur pour accélérer le chargement des pages, optimisations sur l'architecture du site et refonte sémantique, guidage des outils de recherche : cette étape permet de poser les bases solides au travail ultérieur.
- Les optimisations rédactionnelles sont multiples : recherche de mots clés idéaux (ceux que recherchent les internautes, ceux qui apporte du trafic, ceux qui sont accessibles en fonction du site web et de la concurrence), travail sur le contenu afin d'apporter du contenu pertinent, frais, thématique au site web afin d'améliorer à la fois l'expérience utilisateur et l'impact sur les outils de recherche.

Les facteurs hors site
Parent pauvre du référencement, le netlinking est souvent laissé de côté alors qu'il s'agit de l'axe de travail le plus profitable. En effet, les liens considérés comme des votes par les outils de recherche, sont le cœur des algorithmes modernes de classement. Google et consorts valorisent le nombre de liens, leur qualité, leur fréquence d'apparition et de disparition et leurs ancres (les mots clés liés au lien)... Si on mélange le tout, on obtient un « linkgraph » qui est en quelque sorte la photographie/signature des liens d'un site web. Et c'est donc le site web qui dispose du meilleur linkgraph sur un mot clé choisi qui est le plus visible dans les outils de recherche. L'enjeu du netlinking est ainsi d'améliorer ce linkgraph pour dépasser les autres sites web. Pour cela :
- le référenceur analyse les liens des sites concurrents, établit les forces et les faiblesses de chacun et élabore une tactique de référencement.
- le référenceur va créer des liens entre le reste de la toile et le site web à référencer via différents outils, sites web, production de contenu sur sites tiers et partenariats.
- le référenceur va favoriser l'échange et la diffusion du site web à référencer sur les sites web 2.0 et autres réseaux sociaux afin de profiter du contenu et des liens générés par les internautes.

Le référencement est donc un travail long, fastidieux et évoluant dans un univers en perpétuel mouvement. Les actions qui fonctionnaient hier peuvent très bien ne plus fonctionner aujourd'hui et être néfastes demain. C'est pour cela que travailler avec un professionnel au fait des techniques actuelles est indispensable. 
Dans tous les cas, il est important de se rappeler que le référencement est un processus qui prend au minimum plusieurs mois, que les résultats ne sont jamais acquis mais qu'il vaut mieux s'y mettre dès aujourd'hui que dans un an...

Biographie partenariat BOOST/TYSEO
L’équipe de Boost et Christophe BENOIT – fondateur de TYSEO – collaborent depuis 2002.
Cette relation durable fait régulièrement émerger des projets intéressants.
Dernier en date : le portail web de Montblanc Automobiles. Christophe s’occupe du SEO et Boost de la conduite de projet.



BLUEKIWI

Le 8 juin 2011, 17:56 par Adeline Ventrone

Un des piliers de l'entreprise 2.0, le Réseau Social d'Entreprise (RSE), est en plein essor. Ce qu'on pouvait considérer au cours des deux dernières années comme un phénomène réservé à une élite est maintenant une réalité dans des secteurs aussi divers que la grande distribution, la finance, les entreprises de services informatiques, l'industrie, le marché du luxe. Le projet est sérieusement considéré non seulement par les grandes entreprises nationales et internationales, mais également par les moyennes entreprises, qui y voient entre autres un moyen de fluidifier les échanges, de capitaliser l’intelligence collective, et d'attirer ou de retenir les nouveaux talents de la génération Y.

A travers des usages tels que le microbbloging, la gestion d'activités, le quick posting, les conversations publiques et privées, le partage de documents, de bookmarks, d'évènements, de vidéos, la gestion des idées, les sondages express, les wikidocuments, le tout se déroulant au sein de communautés partageant les mêmes intérêts et objectifs business, les Réseaux Sociaux d'Entreprise permettent de:

• Mieux se connaître
       o Découvrir ses collègues, ses partenaires, ses clients
       o Identifier les compétences et les expertises spécifiques

• Optimiser la communication et la gestion de projets
       o Organiser la communication de travail dans des espaces dédiés
       o Assurer l’accès de tous aux discussions dans un espace unique, partagé et à jour
       o Publier des documents, des bookmarks, des vidéos etc. dans des espaces dédiés

• Capitaliser le savoir informel
       o Conserver des informations éclatées entre des structures et des personnes dispersées
       o Permettre de retrouver facilement les informations clients au moment opportun

• Faciliter le travail collaboratif
       o Permettre aux membres d’une équipe de travailler ensemble sur un livrable

La mise en œuvre de Bluekiwi, leader européen des Réseaux Sociaux d'Entreprise, a permis à des sociétés comme le Centre suisse d'enseignement du marketing, de la publicité et de la communication (SAWI), Carrefour, L'Oreal, Allianz, ou Nokia, de générer des bénéfices significatifs dans des domaines tels que l'innovation, la vente ou les ressources humaines.

BlueKiwi vous permet de créer, en interne comme en externe, des réseaux sociaux pour vos employés. Ceux-ci peuvent ainsi interagir et échanger, gérer leurs communautés de partenaires et de clients, assurer le suivi et la coordination des réponses sur les médias sociaux de votre entreprise et entretenir des relations avec les influenceurs clés, le tout à partir d'une solution unique.

Boost utilise et recommande Bluekiwi.

Source: « L'entreprise 2.0, comment l'aborder », 2011, Bluekiwi



INFORUM – Le cloud en marche – 15 juin 2011 Palexpo Genève – Déja plus de 200 inscrits!

Le 4 mai 2011, 12:17 par Adeline Ventrone

Boost (Suisse) SA, partenaire de l'Office de la Promotion Industrielle (OPI) de Genève, est ravi de vous annoncer un événement majeur:

 

INFORUM – Le cloud en marche
Date : Mercredi 15 juin 2011
Lieu : Palexpo Genève, Halle 2 Salles LE JURA et LE SALEVE (à côté du restaurant Le Poivrier)
Horaire : 09h30 – 18h30
Inscription : www.opi.ch

Programme Inforum 2011

SAVE THE DATE: mercredi 15 juin 2011

Le cloud computing bouscule les usages professionnels de l’informatique, alors pour vous permettre d’en savoir plus, mieux comprendre les enjeux, risques, challenges et opportunités, l’OPI, avec le soutien du Département des Affaires Régionales, de l’Economie et de la Santé du canton de Genève et d'AlpICT, est ravi de vous proposer cet événement unique.

De nombreux professionnels partageront avec vous leur expertise métier, applicative, opérationnelle et technologique. Les débats seront animés par Fabrice Delaye, journaliste à BILAN Magazine.

Nous vous garantissons d'ores et déjà un panel d'intervenants d'exception:

  • Babak Falsafi, Directeur, Ecocloud-EPFL
  • Pierre Perdaems, Cloud Computing Technical Leader, IBM Suisse Romande
  • Miki Mitric, Directeur des ventes, Equinix Suisse
  • Jean-Marie Leclerc, Directeur Général, CTI du Canton de Genève
  • Rolf Sauter, Directeur, HP Suisse Romande
  • Olivier Pochard, PDG, Boost France
  • Stéphane Le Guen, ancien Président, Foncia Alpes
  • Pierre-Jean Benghozi, Directeur de recherche, CNRS
  • Jean-Michel Vergne, Vice President EMEA, blueKiwi
  • Jean-Philippe Trabichet, Professeur, Haute Ecole de Gestion de Genève
  • Tal Schibler, Avocat, Schibler Hovagemyan attorneys @ law llc
  • Tom Schuster, Vice President and General Manager, SugarCRM Europe
  • Frankpeter Himmel, Communication Sector Leader, Microsoft
  • Timothy Bloechl, Senior Vice President Global Public Sector, WISekey
  • Alain Beuchat, Associé, KPMG
  • Stéphan Grouitch, Président, Itecor International
  • Eric Saracchi, Vice President Operational Excellence, Firmenich
  • Charles Kleiber, ancien Secrétaire d'Etat à l'Education et à la Recherche
  • Pierre-François Unger, Conseiller d'Etat en charge du département des affaires régionales de l'économie, et de la santé, Président de l'OPI

Nous vous encourageons à réserver cette date et à vous inscrire!

Inscription: www.opi.ch          

Programme_Inforum_2011.PDF (1,77 mb)



Boost, le blog !!

Bienvenue dans notre section actualités.

Calendrier

<<  octobre 2020  >>
lumamejevesadi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
2345678